Nous émettons tous des signes. Consciemment ou non, nous communiquons avec les autres. Verbalement, bien sûr, mais aussi visuellement. Les gestes que nous faisons ou que nous retenons, les vêtements que nous portons, les conventions sociales acceptées, revendiquées, détournées ou refusées sont autant de manières de nous situer par rapport à notre environnement, de dire qui nous sommes et de qui nous voulons nous faire entendre.

Le design graphique est l’art de maîtriser ces éléments de langage, de donner aux signes que nous émettons et aux traces que nous laissons la forme qui convient le mieux au sens que nous souhaitons faire passer.

Design graphique

Mon activité de graphiste s’articule autour d’un point central: l’identité visuelle. Cela commence par un symbole ou un logotype, puis s’étend, en fonction des besoins spécifiques de chaque client, à tout ce qui se publie, s’affiche ou se distribue en son nom — papeterie, cartons d’invitation, brochures et publications diverses. Une activité qui privilégie le travail sur la lettre et le signe, dans lequel la typographie occupe naturellement une place de choix.

Je ne conçois pas ce métier autrement que comme un service. Un service qui réclame, de la part du graphiste, une grande capacité d’écoute et une attention soutenue à tout ce qui fait signe. C’est une bonne école, avec ses études du soir, ses devoirs à domicile… et ses moments de récréation.

Communication visuelle

>

Portfolio

Donner une image à une entreprise, à travers tout ce qu’elle publie, c’est lui donner une voix et un visage. C’est élaborer, en accord avec le client, un ensemble de signes visuels dans lesquels il puisse se reconnaître, auxquels il puisse s’identifier. C’est lui tailler un vêtement sur mesure dans lequel il se sente bien et qu’il ait du plaisir à porter en public comme une marque de sa personnalité.

Soheil Azzam